HomeHypnose EricksonienneL'hypnose Ericksonienne - Notre méthode - Juste un détail pour...

L'hypnose Ericksonienne :
comment cela fonctionne ?

L’inconscient participe à chacun de nos apprentissages. La parole, la marche en sont des exemples. Chacun de nos comportements est le résultat d’un apprentissage d’abord et d’une adaptation ensuite plus ou moins consciente.

Pendant la séance d’hypnose, on s’intéresse à toutes les ressources mobilisées par l’inconscient pour la mise en place de ces apprentissages, de ces comportements mais également à tout ce que voulait de «bon » pour nous notre inconscient au moment où il a mis en place un tel comportement.

En effet, l’hypnose Ericksonienne part du principe que chacun de nos comportements, même ceux qui nous dérangent, ont initialement une intention positive et bonne pour nous. Et que chaque personne a en elle toutes les ressources pour résoudre ses problèmes. S’engage alors, dans l’état d’hypnose, un travail et une « collaboration » avec l’inconscient pour mobiliser toutes les savoirs, même les plus anciens, utiles dans la mise en place d’un nouveau fonctionnement interne qui satisfera la même intention positive que le comportement initial.

L'hypnose Ericksonienne :
comment cela se manifeste ?

L’état d’hypnose est différent pour chacun et différent également d’une expérience à l’autre.

Néanmoins, la personne reste toujours consciente et participe à son propre changement. L’état d’hypnose peut être comparé à un état de relaxation profonde. C’est un état de conscience modifié plus large que l’état de conscience ordinaire. Il permet d’accéder au passé, au futur, aux souvenirs enfouis, à des ressources et à des expériences méconnues, de dépasser ou d’éliminer des souffrances, de réduire des chocs émotionnels.

L’état d’hypnose est un état naturel que l’on peut comparer à celui que l’on ressent lorsqu’on rêvasse, lorsqu’on regarde un film, lorsque parfois on conduit…

Pour permettre de se familiariser avec l’état d’hypnose, je démarre tout travail en hypnose par une séance dite de « prise de contact » avec l’hypnose durant laquelle la personne va découvrir ce merveilleux outil qu’est l’hypnose au cours d’un protocole d’hypnose utile et agréable.

L'hypnose Ericksonienne :
comment cela se passe ?

Généralement un processus d’hypnose Ericksonienne pour traiter un problème spécifique est particulièrement réduit..

Cet accompagnement, tout comme le coaching, est particulièrement respectueux de la personne. L’hypnose Ericksonienne conduit la personne dans sa propre réalité intérieure. Chaque individu est considéré comme un être unique dans tout ce qu’il vit et le praticien en hypnose comme un accompagnateur. A ce titre il doit être particulièrement attentif à son langage, à sa voix et à son attitude afin de les adapter à la personne qu’il accompagne. Il doit adopter une position basse. Le client a, quant à lui, toutes les ressources et les solutions recherchées à ses problèmes. Le  langage du praticien doit donc très permissif, non autoritaire pour mettre la personne en confiance

La première étape est l’entretien préliminaire. Ce premier entretien qui dure environ une heure à une heure trente permet de mieux cerner les réelles motivations et l’objectif recherché. Il permet de verbaliser tout ce qui pose réellement problème et de valider l’adaptation de l’hypnose à la problématique posée. Ce premier entretien se termine souvent par une séance de prise de contact avec l’hypnose utile et agréable pour le client et se conclut généralement par une proposition d’accompagnement.

Durant cet échange s’établit une relation de confiance sans laquelle rien ne sera possible.

La deuxième étape consiste à dégager les éléments essentiels au sujet de ce qui pose problème. Il s’agit là d’un système de questionnement précis destiné à savoir quand le problème a démarré, comment il a évolué, en quoi est-ce un problème et qu’est ce que la personne veut par rapport à ce problème…

La troisième étape est la phase d’accompagnement avec l’explication du protocole utilisé pendant la séance d’hypnose de manière à rassurer le conscient de la personne en lui expliquant bien ce qui va se passer.

Démarrent ensuite la mise en état d’hypnose, puis  le travail en état d’hypnose sur le sujet objet du problème. et la phase sortie d’hypnose.

La quatrième étape consiste à faire le bilan de la séance.

L’espacement entre deux séances d’hypnose et le nombre de séances sont déterminés en fonction de la situation, de l’objet du problème et de ce qui se passe entre deux séances.