Non classéHypnose Ericksonienne dans le traitement des cancers

1 octobre 2020
Aujourd’hui débute octobre rose, le mois du combat contre le cancer du sein. Cette maladie qui touche actuellement environ 1 femme sur 8 .

 

Désormais le milieu médical reconnaît la souffrance psychologique des patients atteints de cancers et s’active de plus en plus à améliorer leur qualité de vie.

Il reconnaît également l’intérêt de l’hypnose dans le traitement des cancers. En effet, on sait aujourd’hui qu’un état d’esprit combatif est un facteur important de guérison, que les traitement sont mieux supportés par les organismes des personnes combatives et optimistes.

Or dès l’annonce de la maladie certaines personnes peuvent présenter des traumatismes psychologiques liés aux incertitudes de ces pathologies et à la lourdeur de leurs traitements. L’anxiété alors peut atteindre un niveau considérable.

Le recours à l’hypnose permet de prendre en charge ces impacts psychologiques, de traiter les émotions associées au traumatisme de l’annonce et d’en modifier la perception.

En effet l’annonce de la maladie est un instant brutal qui peut influencer de manière négative notre perception de l’avenir. L’incertitude et la possible remise en question de nos projets peuvent engendrer des réactions d’amplifications des symptômes. Les séances d’hypnose peuvent alors permettre de maintenir l’optimisme et le courage face aux épreuves qui nous attendent.

Une prise en charge par l’hypnose permet alors d’éviter la focalisation de son esprit sur des idées négatives, pour pouvoir l’amener vers une autre perception, une perception plus optimiste et constructive.

L’utilisation de l’hypnose permet ainsi au patient de disposer à nouveau d’un sentiment de contrôle pour aborder l’avenir avec sérénité, optimisme et combativité.

Une autre étape, qui gagne à bénéficier d’une prise en charge par l’hypnose, concerne la vie au quotidien avec le cancer. Pour nombre de personnes le cancer entraîne de nombreuses interrogations et génère parfois de la culpabilité. Des séances d’hypnose peuvent empêcher alors de vivre dans le passé, à la recherche d’une potentielle explication qui ne serait jamais vérifiée. Ainsi aider à maintenir l’ équilibre indispensable pour ne pas vaciller entre l’incertitude de l’avenir et la culpabilité du passé. L’hypnose aide également à mieux supporter les douleurs physiques liées à la maladie et à la pénibilité des traitements.

Et enfin bénéficier d’une prise en charge en hypnose au moment de l’après cancer permet d’éliminer le traumatisme psychologique qu’a fait naître cette maladie. Mais aussi la sensibilité émotionnelle qui pourrait fragiliser notre optimisme. En effet, certains anciens malades, bien que guéris, restent focalisés sur cette partie de leur vie malgré la guérison, et s’entêtent à vouloir trouver un sens à l’apparition de cette maladie.